vendredi 21 mai 2010

Silence

Parce que trop de déceptions,
Parce que trop de bruit autour,
Parce que de moins en moins de choses à dire,

Parce que plus assez de courage,
Parce que le temps passe et que je reste sur place,
Parce que l'envie se tasse…

Parce que je n'ai jamais eu le goût de la vie de saltimbanque,
Ni celui de l'autopromotion ou de l'exposition,
Parce qu'il a sans doute été toujours trop tard,

Parce que je n'ai jamais été un combattant,
Ni un enthousiaste ou un naïf hallucinant,
Peut-être juste doté de quelques dispositions
Qui auraient trompé mon ambition

J'envisage le silence

Une fois de plus, dernière ou éphémère,

Ou de faire autrement

Qui sait

(Je vous tiens au courant)